Tir à l'arc

Le tir à l’arc figure au programme des Jeux Paralympiques depuis leur première édition à Rome, en 1960.

L’objectif du sport consiste à tirer des flèches en direction d’une cible comportant 10 anneaux concentriques. Un tir dans le disque central (la mouche) vaut 10 points. Chaque zone à partir du disque central vaut un point de moins que la zone précédente, jusqu’à l’anneau extérieur, qui vaut un point.

Les exigences des compétitions paralympiques sont identiques à celles des épreuves olympiques. Les archers tirent 72 flèches en direction d’une cible de 122 cm de diamètre située à 70 mètres de distance. 720 constitue par conséquent un score parfait.

Il existe des compétitions individuelles et en équipes.

Le tir à l’arc est accessible à tous type de déficience physique entraînant une perte fonctionnelle (paraplégique, tétraplégique, amputés, …) ou visuelle (mais cette dernière catégorie ne figure pas aux Jeux Paralympiques).

Classification

Le système de classification des athlètes comprend 3 catégories :

Open : tireurs en fauteuil roulant ayant une perte fonctionnelle au niveau des jambes ou tireur debout ayant des troubles d’équilibre.  

W1 : tireurs en fauteuil roulant ayant une perte fonctionnelle au niveau des jambes et des bras, capacité réduite à contrôler le tronc.

V1, V2/3 : classe réservée aux athlètes en situation de handicap visuel : aveugle ou malvoyant. 

Fédération internationale

La World Archery est l’organe international qui régit le tir à l’arc. Elle fixe les règlements des compétitions et les modalités de classification en relation avec l’IPC (International Paralympic Committee).

Ligues

Vous désirez en savoir plus sur la pratique du tir à l’arc en Belgique, rendez-vous sur les sites des deux Ligues membres du BPC :