Tennis de table

Sport paralympique par excellence, le tennis de table se trouvait déjà au programme des premiers Jeux Paralympiques en 1960 à Rome.

Fait très important : le tennis de table fait partie des trois sports paralympiques (avec la natation et l’athlétisme) qui incluent une classe pour personnes en situation de handicap mental.

Les règles du tennis de table paralympique sont les même que celles de son homologue olympique. Il peut se pratiquer debout ou assis en fauteuil roulant.

Des tournois sont organisés en simple et en team.

Les pongistes belges sont présents au plus haut niveau international. Florian Van Acker (classe 11) et Laurens Devos (classe 9) sont tous les deux montés sur la plus haute marche du podium aux Jeux Paralympiques de Rio

Classification

Les athlètes sont classés dans 11 classes différentes.

Pour les classes de 1 à 10, la classification est établie sur les possibilités de mouvement, sur la force musculaire, sur le déplacement, sur l'équilibre et sur les possibilités de manier une palette. La classe 1 à 5 est destinée aux athlètes qui jouent en fauteuil roulant, les athlètes jouant debout sont repris dans la classe 6 à 10.

Plus le chiffre est élevé, plus la déficience est légère.

La classe 11 est réservée aux personnes en situation de handicap mental.

Fédération internationale

Les compétitions internationales de tennis de table sont régies par l'International Table Tennis Federation (ITTF), par l’intermédiaire de l'International Paralympic Table Tennis Committee (IPTTC).

Ligues

Vous désirez en savoir plus sur la pratique du tennis de table en Belgique, rendez-vous sur les sites des deux Ligues membres du BPC :