Canoë

Reconnu discipline paralympique depuis 2010, le canoë/kayak a été inscrit pour la première fois au programme des Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

Le sport est exactement le même que celui pratiqué par les valides, à l’exception des adaptations matérielles liées au type de handicap.

Il existe deux sortes de bateaux : les kayaks, et les va’as (sorte de pirogue, composée d’une seule coque et d’au moins un flotteur latéral, généralement placé à gauche). Seuls les kayaks sont actuellement au programme des Jeux Paralympiques.

Classification

En kayak paralympique, la classification a été revue en février 2015. Il existe trois classes de handicap, aussi bien chez les hommes que chez les femmes :

KL1 : Classe réservée aux athlètes présentant une fonctionnalité du tronc très limitée ou inexistante et n’ayant pas l’usage de leurs jambes.

KL2 : Classe réservée aux athlètes avec une fonctionnalité partielle du tronc et des jambes.

KL3 : Classe réservée aux athlètes avec une fonctionnalité du tronc et une fonctionnalité partielle de leurs jambes.

Fédération internationale

 La Fédération Internationale de Canoë (ICF) régit la discipline et le règlement international est le même en compétition paralympique qu’en compétition olympique hormis des adaptations nécessaires en fonction de la déficience.

Ligues

Vous souhaitez plus d’info sur la pratique de l’aviron en Belgique, rendez-vous sur les sites des deux Ligues membres du BPC :