Aviron

Sport de plein air, accessible aux rameurs et aux rameuses, l’aviron est devenu discipline paralympique en 2008 à l’occasion des Jeux de Beijing, avec quatre courses inscrites au programme.

Les épreuves se disputent dans quatre types d'embarcation. Pour chaque épreuve, la distance à parcourir est de 1000 mètres.

Classification

Pour les compétitions internationales, on recense 3 catégories sportives suivant les capacités fonctionnelles des rameurs :

A (comme arms) ou bras.

TA (comme trunk and arms) ou tronc et bras.

LTA (comme legs, trunk and arms) ou jambes, tronc et bras.

Des adaptations sont possibles sur les bateaux pour les rendre plus stables : bateaux plus larges, à fond plat, avec flotteurs, … .

L’installation de fixation de chaussures, d’assises en mousse, de poignées moulées à la main, … peut être envisagée en fonction des déficiences.

Fédération internationale

En handisport, l’aviron respecte les techniques de base et les règlements de la FISA (Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron) en accord avec l’IPC (Comité International Paralympique). La FISA intègre particulièrement bien l’aviron pour les personnes en situation de handicap puisque les rameurs paralympiques participent aux régates de la Coupe du Monde et des Championnats du Monde en compagnie des athlètes olympiques.

Ligues

Vous souhaitez en savoir plus sur la pratique de l’aviron en Belgique, rendez-vous sur les sites des deux Ligues membres du BPC :